Organisation éthique

Depuis 2010, sous l’impulsion du Directeur Général,l’éthique est au coeur du dispositif de gouvernance d’Eranove.

Chacune des entreprises opérationnelles du Groupe déploie un système de gestion éthique et élabore une charte d’éthique qui résume l’esprit, les références et les valeurs clés de l’entreprise.

Cette charte éthique a pour but de faire respecter les principes universels des droits de  l’homme et de renforcer la lutte contre la corruption et la fraude. Elle aide à promouvoir le respect du client et l’éthique dans les relations avec les fournisseurs et les sous-traitants.

Elle soutient le professionnalisme des collaborateurs et le comportement exemplaire sur le marché.

74 565€ consacrés aux dispositifs de lutte anti corruption
1 141 collaborateurs formés et sensibilisés à l’éthique, soit
13 % de l’effectif global et 3,5 fois plus qu’en 2016

La déclinaison du système de gestion éthique s’appuie sur :

  • Une cartographie des risques de corruption permettant d’identifier les activités à risque, de coter l’impact potentiel et la probabilité d’occurrence de chaque risque,
  • Un plan de formation éthique couvrant en premier lieu les directions et s’étendant progressivement à tous les collaborateurs,
  • Un plan d’actions triennal placé sous la responsabilité d’un comité éthique déployé dans toutes les Directions,
  • Une sensibilisation en interne matérialisée par un large déploiement de supports de communication interne (affiches, chartes de bureau, calendriers, guide d’action éthique, parutions dans les lettres mensuelles, etc.),
  • Un code de déontologie par métier qui précise les bonnes pratiques et les mauvaises.
  • Des dispositifs d’alerte éthique par « boîte à idées », email, numéro vert ou via un formulaire directement sur le site internet.