CÔTE D’IVOIRE : Le Centre des Métiers de l’Électricité (CME) obtient 98% de réussite au BTS Électrotechnique 2018

La deuxième promotion du Centre des Métiers de l’Électricité (CME) a obtenu 98% de réussite au BTS Électrotechnique.

Côte d'Ivoire, Bingerville, la cérémonie de remise des diplômes a eu lieu le 24 novembre au CME

La deuxième promotion du Centre des Métiers de l’Électricité (CME) a obtenu 98% de réussite au BTS Électrotechnique. La cérémonie de diplôme a eu lieu ce 24 novembre. Ce résultat, comparé à la moyenne nationale qui est de 57%, est un réel motif de satisfaction et d’encouragement. Ce résultat fait déjà suite à une réussite de 95% en 2017.

Situé à Bingerville dans le district Autonome d’Abidjan et placé sous la gestion de la Compagnie Ivoirienne d’Electricité (CIE), filiale du groupe industriel panafricain Eranove, le CME a relancé en 2015 un BTS/DUT « Électrotechnique », en concertation avec les entreprises des secteurs de l’électricité et industriels de Côte d’Ivoire. Ce projet a bénéficié de l’appui du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (MESRS).

L’objectif est de répondre au déficit de technicien(e)s dans un secteur en plein essor et pour lequel la main d’œuvre qualifiée est insuffisante.

La promesse du CME à savoir : « 100% de nos diplômés sont sûrs d’être recrutés ». Cette promesse est en passe d’être tenue, car six mois après l’obtention de leur diplôme, 71% des diplômé(e)s de la première promotion ont été recrutés par des entreprises. Les bons résultats obtenus à l’examen et la perspective d’insertion professionnelle ont eu une incidence positive sur la proportion de filles dans ces filières, qui est passée de 16% en première année en 2017 à 20% en 2018, une proportion satisfaisante pour une filière technologique, alors que, par exemple, en France, ces filières n’accueillent que 2% de femmes.

Fort de ce succès grandissant, le CME a ouvert un BTS/DUT en « Maintenance industrielle » en septembre 2017, puis un DUT en Froid industriel et Génie climatique en septembre 2018, ainsi que six licences professionnelles dont une en partenariat avec le Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM), qui permet d’obtenir un diplôme français en Côte d’Ivoire et une autre en e-learning. Début janvier 2019, le CME accueillera 310 étudiant(e)s dans son cycle BTS/DUT et une centaine dans le cycle des licences professionnelles.

Lors du lancement du hub franco-ivoirien pour l’éducation, à Yamoussoukro le 18 octobre 2018, en présence du Premier Ministre, M Gon COULIBALY, le Ministre français de l’Europe et des Affaires Etrangères, a salué l’initiative de la CIE à travers le partenariat CNAM-CME.

« …Ce Hub franco- ivoirien pour l’éducation est un projet très original. Il servira à regrouper et à mettre en réseau les quelques 50 partenariats noués par les établissements d’enseignement supérieur…Ces partenariats, c’est la possibilité par exemple pour un étudiant du Centre de métiers de l’électricité de Bingerville de passer en même temps une Licence professionnelle française et une Licence professionnelle ivoirienne… » Extrait du discours de Jean-Yves LE DRIAN, Ministre français de l’Europe et des Affaires Etrangères.

L’ouverture à l’international du CME se poursuit également avec l’inscription des étudiants du Niger et de Centrafrique pour l’année académique 2018-2019 qui seront ensuite recrutés et employés respectivement par les compagnies nationales NIGELEC et ENERCA.

En plus des formations post-bac diplômantes, le CME propose une offre complète de formations continues à destination des professionnels du secteur industriel africain

 

À PROPOS DU CME

Le Centre des Métiers de l’Electricité (CME) est un centre de formation de performance et d’excellence crée le 06 mars 1970, dont les activités clés sont : la formation dans les domaines de l’électricité, de la gestion et du management. Le CME a obtenu la certification RH Excellence et le label « centre d’excellence » de l’Association des Sociétés d’Electricité d’Afrique (ASEA). Il est également le seul centre à avoir obtenu la certification SERECT pour les Travaux sous Tension Basse Tension de type A.

En complément de la formation continue, le CME propose des cursus de formations diplômantes sanctionnés par des diplômes tels que le Brevet de Technique Supérieur. En 2016, hormis les BTS, ont été reçus 6.765 collaborateurs en formation continue et 220 professionnels en formation initiale.

www.cme.ci

 

À PROPOS DE LA CIE

La Compagnie Ivoirienne d’Electricité est une société privée, détenue à 55,53% par Eranove. La CIE est liée à l’État de Côte d’Ivoire par une convention de concession, signée en 1990 et reconduite en 2005 pour 15 années.

La CIE, dans le cadre de sa délégation de service public, exerce les métiers de :

  • Production d’électricité : la CIE exploite les ouvrages de production d’électricité appartenant à l’État de Côte d’Ivoire (604 MW hydroélectrique, 100 MW thermique)
  • Gestion de réseaux de transport et de distribution et du dispatching: la CIE exploite les ouvrages de transport, de distribution d’électricité et de mouvement d’énergie appartenant à l’État de Côte d’Ivoire (~50 000 km de réseau électrique)
  • Relation clientèle : la CIE assure la relation avec 1,9 million de clients, consommateurs particuliers et professionnels d’électricité
  • Éclairage public : 467 549 foyers lumineux
  • Exportation d’électricité : vers le Ghana, le Togo, le Bénin, le Mali, le Burkina Faso et le Libéria
  • Gestion des flux financiers du secteur électrique par délégation

www.cie.ci

À PROPOS DU GROUPE ERANOVE

Le Groupe Eranove est un acteur leader dans la gestion de services publics et la production d’électricité et d’eau potable en Afrique. Le Groupe est présent en Côte d’Ivoire depuis plusieurs décennies (SODECI, CIE, CIPREL, Awale, Smart Energy), au Sénégal (SDE) depuis 1996 et en République Démocratique du Congo via un contrat de services avec la Régideso depuis 2012. Le groupe Eranove développe des projets exclusifs au Mali, au Togo, au Gabon, à Madagascar et en Côte d’Ivoire.

Avec un chiffre d’affaires de 576 millions d’euros (+ 44 % en 5 ans), une capacité de production électrique exploitée de 1 247 MW et de 1 000 MW en développement, 437 millions de m3 d’eau potable produite, le groupe Eranove emploie plus de 9 000 collaborateurs, dont il catalyse les compétences et les savoir-faire au service de 1,9 million de clients pour l’électricité et 1,8 million pour l’eau (chiffres 2017).

Acteur responsable, le Groupe est engagé au travers de ses filiales sur l’ensemble des enjeux de la RSE (Responsabilité sociétale des entreprises) et sur les certifications qualité ISO 9001, sécurité OHSAS 18001 et environnement ISO 140001.

L’actionnaire majoritaire du Groupe Eranove est ECP (Emerging Capital Partners), leader panafricain du capital investissement.

 

www.eranove.com