CIPREL IV: construction d’un cycle combiné en Côte d’Ivoire

Projet CIPREL IV: construction d’un cycle combiné

Pour faire face à la croissance de la consommation, l’Etat de Côte d’Ivoire a signé avec CIPREL le 20 décembre 2011, un Avenant N°6 à la Convention, pour une extension de sa capacité de production :   Le « PROJET CIPREL IV ». Le projet consiste en la mise en service d’un cycle combiné en deux phases :

CIPREL IV – Phase A

La conception, la construction et la mise en service d’une turbine à gaz de 111 MW (TAG 10) amenant la capacité installée totale de CIPREL à 432 MW.

CIPREL IV – Phase B

Le passage en cycle combiné de la TAG 10 (construite en phase A) et de la TAG 9 (mise en service en 2009) et la mise en service de la turbine à vapeur (TAV 1); pour atteindre une capacité de installée de CIPREL de 543 MW

CIPREL IV augmente la puissance installée de CIPREL de 222 MW, soit 1 600 GWh/an additionnels fournis au réseau électrique interconnecté national et régional.

CIPREL conforte ainsi sa position de plus puissante centrale thermique à gaz de l’Afrique Sub-saharienne francophone.

L’investissement

Un investissement total de ~225 milliards de FCFA (~340 millions d’Euros) réalisé grâce à l’engagement des actionnaires de CIPREL à investir en Côte d’Ivoire – notamment le groupe français Eranove (83% du capital), et à la confiance des banques locales, régionales et des institutions internationales d’aide au développement.

Phase A

Investissement total de 60 milliards de FCFA:  10 milliards en fonds propres et 50 milliards de dette

Arrangeur: ORAGROUP

Prêteurs: BOAD, BOA-CI, BIAO-CI, SIB-CI

Phase B

Investissement total de 165 milliards de FCFA: 35 milliards de FCFA en fonds propres et 200 millions d’euros de dette.

Arrangeur: SFI

Prêteurs: SFI, BAD, PROPARCO

Impacts du projet

Economique et social

Le projet CIPREL IV contribue à :

  • Sécuriser la fourniture d’électricité
  • Accompagner  la croissance économique de la Côte d’Ivoire
  • Conforter le rôle stratégique de la Côte d’Ivoire dans les échanges d’énergie électrique régionaux
  • Créer des emplois : la construction mobilise 800 emplois locaux. et favorise l’émergence d’activités commerciales connexes. L’exploitation créera 45 emplois directs chez CIPREL (doublement de l’effectif).

Environnement

  • Limitation des émissions de CO2 grâce à la turbine vapeur qui permet d’éviter le rejet de 500 000 tonnes de CO2par an
  • Réduction des émissions d’Oxyde d’Azote par l’installation d’un système DLN sur la TAG 10
  • Préservation des ressources naturelles de Côte d’Ivoire par la réduction de la consommation de gaz naturel : 111 MW supplémentaires sans consommation additionnelle de gaz, amélioration du rendement thermique
  • Réduction des rejets de gaz chaud dans l’atmosphère avec leur récupération par le cycle combin

 Calendrier du projet

 20 Décembre 2011  : Signature de l’avenant n°6 de la  convention avec l’Etat pour la construction d’un cyclec ombiné de 222 MW

-CIPREL IV Phase A :

  • 22 Mai 2012             signature de l’accord de financement en FCFA
  • 5 Juin 2012              versement du financement
  • Juillet 2012              début de la  construction
  • Décembre 2013        mise en service

CIPREL IV Phase  B :

  • Août 2013                closing  financier partiel
  • Novembre 2013       début des travaux
  • Fin 2015                   mise en service programmée

Partager: