CIPREL

CIPREL, la Compagnie ivoirienne de production d’électricité, est un producteur indépendant d’électricité situé à Abidjan dans la zone industrielle de Vridi.

CIPREL est une société producteur indépendant d’électricité détenue par le Groupe français eranove et créée en 1994 par décision de l’Etat de Côte d’Ivoire pour répondre aux besoins énergétiques croissants du pays.

La Production

La centrale thermique de CIPREL,  implantée dans la zone industrielle de Vridi à Abidjan (Côte d’Ivoire), est la centrale de production d’électricité la plus puissante du pays.

La production est assurée par des turbines à combustion (turbines à gaz) qui utilisent comme combustible le gaz naturel extrait au large des côtes ivoiriennes. L’électricité livrée au réseau électrique est issue d’une production propre qui valorise de surcroît une ressource naturelle nationale.

Grâce à l’expertise et au professionnalisme de ses collaborateurs, CIPREL a satisfait depuis l’origine et chaque année la complète demande énergétique du secteur électrique ivoirien en maintenant un taux de disponibilité de la centrale (hors maintenance programmée) à plus de 97%.

General Electric, le constructeur des 7 turbines de CIPREL, reconnait la performance des opérations de CIPREL, notamment à travers un accord de partenariat stratégique de co-développement en Afrique de l’Ouest et Centrale signé avec le Groupe Eranove en avril 2013.

L’engagement de production que CIPREL prend et respecte chaque année, permet à l’Etat de bénéficier d’une énergie fiable et compétitive nécessaire au développement socio-économique du pays et de la région.

Les investissements

Après une période de construction, l’entreprise a commencé ses activités de production d’électricité en Mars 1995 avec la tranche CIPREL I d’une puissance de 100 MW comprenant trois turbines à combustion d’une capacité individuelle de 33 MW.

En juin 1997, la deuxième tranche (CIPREL II) composée d’une turbine à combustion de 111 MW a été mise en service, portant ainsi la capacité de CIPREL à 210 MW.

Avec CIPREL III, une nouvelle turbine à combustion de 111 MW vient compléter la centrale en décembre 2009 amenant la capacité de production totale à 321 MW.

En décembre 2011, suite au succès de ces trois premières phases, du respect de ses engagements envers l’Etat de Côte d’Ivoire et des 24 milliards de KWh déjà produits, CIPREL s’est vu confier une nouvelle extension avec l’utilisation d’une nouvelle technologie pour accompagner la relance économique de la Côte d’Ivoire : CIPREL IV.

CIPREL IV représente un investissement total (y compris financement) de ~225 milliards de francs CFA (~340 millions d’euros) pour 222 MW additionnels en cycle combiné.

La turbine à vapeur ajoute 111 MW de capacité de production sans consommation additionnelle de gaz naturel et permet ainsi d’éviter le rejet dans l’atmosphère de 500 000 tonnes de CO2 par an, ce qui constitue un véritable facteur de progrès et de lutte contre le réchauffement climatique, qui optimise le coût de production d’énergie électrique grâce à une amélioration du rendement thermique.

CIPREL IV-A, la TAG10, 6e turbine à gaz de CIPREL a été mise en service en janvier 2014. CIPREL IV-B, la turbine vapeur est en cours de construction et sera mise en service en fin d’année 2015.

Avec la phase IV, CIPREL conforte sa position de plus grande centrale thermique à gaz de Côte d’Ivoire avec une capacité totale de production de 543 MW et une production annuelle estimée à 3 810 de GWh.


Partager: